Reprise d’un projet multiculturel pour comprendre les flux migratoires

Après avoir été mis sur pause en raison de la Covid 19, le projet HOME Human Out Migration in Europe a pu reprendre. En effet, le lycée Marguerite Bahuet et en particulier la classe de 1ère Animation ont pu accueillir cinq lycées partenaires en provenance : d’Allemagne, de Chypre, d’Espagne, de Hongrie, et d’Italie durant la semaine du 6 au 10 décembre 2021 afin de travailler sur les flux migratoires depuis 1919.


Un volet culturel et historique a pu être mis en place, avec la visite de Limoges et de Brive-la-Gaillarde afin de faire découvrir notre région. Une visite passionnante et émouvante du site d’Oradour-sur-Glane a permis de redécouvrir un pan tragique de la seconde guerre mondiale. Cette ville figée dans sa blessure témoigne de la barbarie des guerres quelque soient les époques.


D’autre part, sur le plan humain des rencontres et des échanges ont pu avoir lieu tout d’abord au sein du lycée grâce à l’organisation internationale UNHCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés) : trois réfugiés originaires du Soudan, de la Syrie et du Venezuela ont témoigné de leurs parcours et des difficultés liées à l’exil. Et afin de mieux faire prendre conscience aux lycéens de la cruauté du sort réservé aux migrants : une exposition, intitulée : « The most important thing » composée de portraits en noir et blanc, où chaque migrant montrait quel objet il avait choisi d’emporter dans son exil. Pour les uns : une photo ; une machine à coudre ; une veste ; pour d’autres : un chien ; une moto ; un panneau solaire. Autant d’objets qui incarnaient pour eux une tranche de vie à laquelle ils étaient viscéralement attachés. Et pour vraiment toucher du doigt la réalité de ces drames humains une proposition interactive avec des lunettes à réalité virtuelle en 3D permettait de suivre la journée type d’une jeune migrante. Pour enrichir ces témoignages l’association des Monédières nous a reçus afin de nous sensibiliser sur l’accueil et la prise en charge des jeunes migrants. Au travers de témoignages très émouvants d’adolescents pakistanais, afghans, nous avons découvert la législation encadrant leur arrivée et leur prise en charge en France.


Cette semaine Européenne fut riche en émotions, en découvertes, en partages. Nos lycéens n’oublieront pas ces témoignages marquants qui leur ont fait toucher du doigt le drame des migrants et permis de comprendre les flux migratoires et la construction européenne.




Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square